Quelques anti-insectes naturels pour le jardin

Si vous comptez sur un jardin pour vous aider à survivre à long terme, vous allez devoir vous tourner vers des méthodes plus naturelles et biologiques de lutte antiparasitaire.

La lutte anti-insectes biologique peut être très efficace et elle est également beaucoup plus saine. Ci-dessous, sont présentées huit techniques naturelles que vous pouvez utiliser pour empêcher les insectes nuisibles de ravager votre potager.

Créez des habitats pour les prédateurs naturels des insectes nuisibles

Lorsque l’écosystème est équilibré, chaque créature est contrôlée par les prédateurs qui se trouvent au-dessus d’elle dans la chaîne alimentaire. Lorsque vous cultivez un potager, vous pouvez utiliser ce fait à votre avantage en créant un habitat qui soutient les prédateurs qui s’attaquent aux insectes qui se nourrissent de vos cultures.

Par exemple, certains types de guêpes tuent beaucoup d’insectes dans un jardin, mais elles ont aussi besoin du nectar des fleurs pour survivre. Ainsi, planter quelques fleurs vivaces autour de votre jardin devrait encourager les guêpes à s’installer et à tuer d’autres insectes.

Si vous avez un problème de limaces, le fait d’avoir un petit plan d’eau à proximité permettra aux grenouilles de manger les limaces. Et si vous remplissez votre jardin de roches, de billes, de paillis et de quelques variétés de plantes choisies, vous pouvez reproduire un écosystème naturel qui empêchera les insectes mangeurs de plantes de se multiplier.

Espacez vos variétés de plantes

Il est courant pour les jardiniers de garder leur jardin bien organisé et bien sectionné, avec tous leurs choux dans une zone, toutes leurs courges dans une autre, et ainsi de suite. Il est donc facile pour les insectes de se nourrir de leur nourriture préférée sans jamais avoir à changer d’endroit.

Si vous plantez vos plantes selon un modèle plus naturel, il sera difficile pour les parasites de former des colonies entières dans une seule zone. Ils devront se déplacer pour trouver les plantes qu’ils veulent manger, ce qui peut leur faire gaspiller de l’énergie et les rendre plus vulnérables aux prédateurs.

Cachez l’odeur de vos plantes

Les nuisibles utilisent pour beaucoup leur odorat pour trouver leur nourriture. Par conséquent, de nombreux jardiniers biologiques croient que vous pouvez confondre ces nuisibles en plantant des plantes aromatiques comme la lavande et l’ail près des légumes que vous voulez protéger. Si l’odeur de votre légume est cachée par celle de la plante voisine, il se peut que les nuisibles ne puissent pas la trouver.

Cette technique n’est pas très académique et peut être discutable, cependant elle ne coûte rien d’être essayée.

Utilisez des pesticides biologiques

Il existe une vaste gamme de pesticides biologiques sur le marché que vous pouvez utiliser pour tenir les parasites à distance. Il s’agit notamment de pesticides comme l’huile de neem, le pyrèthre et le savon dilué.

L’huile de Neem est une huile végétale dérivée de l’arbre Neem en Inde,  très toxique pour les insectes tout en étant complètement organique. Le pyrèthre est une substance organique similaire, toxique pour les insectes, dérivée de la fleur de chrysanthème, tandis que le savon dilué est une forme auto-explicative mais très efficace de pesticide organique.
Bien sûr, il n’est pas plus facile d’en avoir toujours sous la main… Il vaut mieux donc traiter le mal en amont et privilégier une approche biologique.

Couvrez vos rangs

Les couvertures pour potager sont faites de tissu poreux et translucide et sont placées sur vos rangées de légumes. Ces couvre-rangs sont conçus pour laisser passer l’eau et jusqu’à 80% de la lumière disponible, mais les pores du tissu sont trop petits pour laisser passer les insectes.
Le point négatif : Ces couvre-rangs peuvent rendre l’entretien de votre jardin un peu plus difficile, mais ils sont efficaces pour éloigner certains types d’insectes nuisibles.

Il est à noter que de nombreux insectes qui pourraient infester votre jardin proviendront du sol. Comme les couvertures de rang ne peuvent pas couvrir le sol sous vos plantes, elles ne feront pas grand-chose pour arrêter les animaux qui creusent les trous sous vos cultures.

Néanmoins, les couvre-rangs peuvent toujours être un moyen efficace d’arrêter un grand nombre de nuisibles qui n’ont pas la capacité de remonter du sol.

Répandez de la terre de diatomée dans tout votre jardin

La terre de diatomées est une fine poudre blanche fabriquée à partir de coquilles de crustacés fossilisés. Bien que vous puissiez passer la poudre entre vos mains sans constater la présence d’arêtes, la poudre entière se compose de minuscules paillettes tranchantes. Ils sont trop petits pour tailler la peau humaine, mais ils peuvent lacérer le corps d’un insecte qui rampe dessus.
Le résultat de la terre de diatomée n’est pas immédiat, et vous ne verrez certainement pas un insecte se retourner et mourir dès qu’il rampera dans la poudre. Cependant, les minuscules coupures que crée la terre de diatomées causeront une forme de déshydratation chez l’insecte, ce qui entraînera leur mort environ deux semaines après contact avec la poudre.

La terre à diatomée est moins efficace lorsqu’elle est mouillée, ce qui crée un problème puisque vous arroserez probablement fréquemment vos plantes. Cependant, la terre de diatomée peut encore être répandue entre vos rangées dans les endroits où l’eau est moins présente pour rendre la vie difficile aux insectes qui se déplaceront de plante en plante. Vous devrez en remettre en cas d’orage une fois que le sol aura de nouveau séché.

Utilisez des pièges collants

De nombreux insectes sont attirés par les couleurs vives. Cela signifie que si vous achetez des pièges collants de couleurs vives – de petites feuilles de matériau qui ont une surface collante qui retient un insecte lorsqu’il entre en contact avec lui – vous aurez un moyen efficace d’éliminer les insectes.
Utilisez des piquets de bois et de la ficelle pour créer une structure le long de vos rangées sur laquelle vous pouvez accrocher vos pièges collants, et placez un piège tous les mètres. Si vous le souhaitez, vous pouvez également fabriquer vos propres pièges collants en peignant par pulvérisation une feuille de plastique d’une couleur vive et en l’enduisant ensuite d’une colle.

Cultivez une colonie de nématodes auxiliaires

Les nématodes sont des insectes qui s’enfouissent dans le corps des insectes plus gros et s’en nourrissent. Lorsqu’ils se nourrissent de leur hôte, les nématodes libèrent une bactérie qui tue l’insecte hôte. C’est violent la nature !

Vous aurez/avez probablement des nématodes dans votre jardin, que vous les mettiez ou non, mais il n’y en aura probablement pas assez pour avoir un impact significatif. Ce que vous pouvez faire, cependant, c’est acheter une colonie de ces nématodes qui contient des milliards de petits insectes. Les nématodes arriveront dormants, mais ils seront prêts à commencer à tuer les insectes nuisibles dès que vous ajouterez de l’eau au sol où vous les déposerez.
Le seul inconvénient de cette méthode est qu’une colonie de nématodes ne survivra que pendant environ quatre mois, une méthode efficace mais temporaire.

Laisser un commentaire