10 choses à savoir pour survivre en forêt

La forêt est un environnement magnifique, c’est pourquoi tant de gens vont camper chaque année. Cependant, il est préférable d’être préparé et de connaître les techniques de survie fondamentales à la vie en forêt avant de partir camper ou en expédition. Histoire d’être paré à toute éventualité.

1. S’arrêter et réfléchir

Utilisez le dispositif mnémonique « STOP », qui signifie « Stop, Think, Observe, and Plan ».
On a tendance à trop vite croire que nous allons retrouver notre chemin lorsque nous sommes perdus en forêt. Mais nous n’avons aucune certitude. Et au lieu de partir au pif dans une direction, prenons le temps de réfléchir. Voici 7 points à connaitre.

  1. Revenez sur vos pas.
  2. Trouvez une source d’eau potable.
  3. Faites un feu.
  4. Trouvez ou construisez un abri avant la tombée de la nuit.
  5. Fabriquez une arme que vous pouvez utiliser pour vous défendre contre les éventuels prédateurs.
  6. Trouvez de la nourriture.
  7. Voyagez dans une seule direction durant la journée.

2. Revenir en arrière

La première chose à faire est de voir s’il est possible de revenir en arrière et de retracer ses pas jusqu’au dernier chemin parcouru.
Pour le reste des instructions, nous partons dans l’idée que vous n’avez pas pu revenir en arrière et que vous êtes vraisemblablement perdu.

3. Trouver de l’eau

L’une de vos premières priorités est de rester hydraté. Le corps humain ne peut survivre que 3 ou 4 jours sans eau, alors commencez tout de suite à chercher une source d’eau.

Sources communes d’eau :

Cours d’eau et rivières :

N’importe quel ruisseau ou rivière avec de l’eau courante sera une bonne source, mais n’oubliez pas que ce n’est pas parce qu’elle propre qu’elle le soit vraiment. Vous devrez faire bouillir l’eau pour éliminer toute bactérie avant de la boire. Si vous avez une boîte de conserve en étain ou en aluminium, ce récipient sera efficace pour faire bouillir de l’eau.

Lacs :

Si vous trouvez un lac, celui-ci est une bonne ressource en eau. Vous devriez également faire bouillir cette eau afin d’éviter de tomber malade.

Eau de pluie :

S’il pleut, Mettez en place des récipients afin de recueillir l’eau de pluie. N’importe quelle grande feuille peut fournir une surface suffisante pour recueillir la pluie et l’ajouter à un contenant.

S’il n’y a pas de pluie ou de source d’eau disponible et que vous avez une feuille de plastique dans votre paquetage, vous pourrez alors vous créer un alambic solaire.

Créez un récupérateur d’eau de fortune :

  1. Creuser un trou dans le sol.
  2. Placez un récipient au centre du trou.
  3. Remplissez le reste du trou entourant le contenant avec tout ce que vous trouverez d’humide, comme des feuilles.
  4. Placez une feuille de plastique sur le trou et maintenez la feuille en place avec de plus grosses pierres sur les bords du trou.
  5. Mettez une petite pierre au centre de la feuille plastique, juste au-dessus du contenant.
  6. La condensation se produira sur la face inférieure du plastique et descendra jusqu’au centre. Elle s’égouttera alors dans le récipient et le remplira d’eau potable distillée.

4. Construire un feu/rester au chaud

Tout au long des étapes de survie, vous voudrez toujours rester au sec. Veillez à vous Gardez bien au chaud avec des surcouches de vêtements.

Vous devrez aussi allumer un feu chaque soir pour maintenir une bonne température corporelle.
Utilisez la chaleur du feu pour sécher les vêtements qui auront pu être mouillés pendant la journée.

Construire un abri :

Étape 1 : Rassemblez du bois sec, des brindilles et des branches de différentes tailles.
Étape 2 : À l’aide des brindilles plus petites, créez une forme de tipi en plaçant de l’amadou au centre.

Allumer le feu :

Si vous avez des lunettes, des jumelles ou un appareil photo, utilisez le verre pour concentrer les rayons du soleil sur le combustible afin de l’allumer. Puis soufflez doucement en continu quand il commence à fumer.

Une des méthodes pour faire du feu:

Etape 1 : Trouvez un bois tendre et découpez une rainure dans sa base.
Étape 2 : Placez du combustible (petit copeaux secs, foin) à une extrémité que vous allumerez.
Étape 3 : À l’aide d’un bâton dur, frottez énergiquement de l’extrémité du haut vers le bas de cette rainure pour faire chauffer le bois.
Étape 4 : Le combustible commencera à brûler, souffler dessus pour faciliter le processus d’allumage du feu.
Étape 5 : Lorsque les premières flammes arrivent, placez plus de combustible et de petites brindilles sur le feu pour l’aider à croitre.

5. Construire/trouver un abri

Trouver un abri est très important dans la survie en forêt. Vous devez absolument trouver un endroit pour vous reposer, tout en vous protégeant des éléments climatiques.

Trouvez un abri dans une grotte :
Si vous dénichez une grotte, choisissez celle-ci comme première option pour un abri.
Néanmoins, avant d’entrer dans la grotte, assurez-vous qu’elle ne soit pas occupée par des animaux.

S’il n’y a pas de grottes en vue, la meilleure solution est de créer un « abri de fortune ». Ils sont relativement faciles à réaliser en peu de temps. Cela vous permettra de vous concentrer sur d’autres taches de survie.

Exemple de création d’un abri de fortune

Étape 1 : Trouvez une grande branche et appuyez-la sur un tronc d’arbre.
Étape 2 : Placez des plus petites branches à des angles de 45 degrés sur la longueur de la grande branche.
Étape 3 : Recouvrir toute la structure avec des feuilles et du feuillage large.

 

 

6. Les prédateurs

Lorsque vous vous perdez en forêt, vous devez être conscient du fait qu’il peut y avoir des prédateurs selon la région où vous vous trouvez et qu’ils peuvent être dangereux. Sculptez une branche en pointe pour en faire une lance ou un couteau. En France, il y a peu de chances que vous soyez confrontés à un prédateur (comme à un ours par exemple), mais mieux vaut pour votre bien-être psychologique vous sentir protéger et paré à toute éventualité, même si aucune menace de ce genre n’existe.

Insectes et araignées

Selon la forêt où vous vous trouvez, il y a des insectes et des araignées qui peuvent être dangereux. Pour éviter de vous exposer à eux, gardez vos vêtements bien en place et limitez le nombre d’endroits où les insectes peuvent ramper dans vos vêtements, recouvrez le bas de votre pantalon avec vos chaussettes, par exemple, et essayez d’installer votre abri de façon à ce qu’il ne repose pas directement sur le sol.

7. Marcher/se reposer

Si vous avant de partir dans les bois, vous avez prévenu des personnes sur l’endroit où vous alliez, il y a de fortes chances pour qu’il y ait une équipe de sauvetage à votre recherche. Si c’est le cas, ne bougez surtout pas. Il leur sera plus facile de vous trouver si vous ne voyagez pas.

Si vous n’êtes pas sûr qu’une équipe de secours arrive, restez au moins dans la même zone et attendez tout en suivant les étapes de cet article.

Si personne n’est au courant de votre expédition dans les bois, il vous faudra prendre les choses en main afin de retourner à la civilisation.

Voyagez pendant la journée, et dormez la nuit.

Votre meilleure façon de retourner à la civilisation est de trouver un cours d’eau et de le suivre en le descendant. Tous les points d’eau rejoignent l’ocean. Dans le cas des forêts, répétez vous que « tous les ruisseaux mènent à un chemin ou à une route ».

Commencez par vous diriger dans une direction jusqu’à ce que vous trouviez un cours d’eau. Que la rivière ou le ruisseau soit sec ou non, il vous indiqueront toujours la direction que vous devez prendre.

En suivant le cours d’eau, vous maximiser vos chances d’un retour à la civilisation.

8. Outils et armes

Si vous vous êtes fabriqué un couteau, c’est votre outil le plus précieux dans toutes les situations de survie. Vous en aurez besoin pour de multiples taches qui vous obligeront peut-être à percer, à tailler ou à couper, notamment pour la conception d’autres outils.

Fabriquer un couteau est très important

Fabrication d’un couteau en pierre :

  1. Trouver une pierre dont la surface est dure et lisse comme du verre.
  2. Trouvez une plus grosse pierre et utilisez-la pour ébrécher les morceaux.
  3. En cassant la pierre en morceau, vous finirez par découvrir un morceau qui ressemble à la forme d’une possible lame.

Une lance en bois peut être utilisée pour chasser ou pour pêcher le poisson et rôtir des aliments au-dessus d’un feu.

Fabrication d’une lance en bois :

  1. Trouver une branche d’arbre. Plus le bois est dur, plus efficace elle sera.
  2. Assurez-vous que la partie la plus épaisse de la branche pourra servir de poignée.
  3. Utilisez votre couteau préalablement fabriqué pour sculpter la pointe de la lance.

9. Se nourrir

Il y a deux sources de nourriture dans la forêt….les plantes et les animaux.
À moins d’avoir un guide sur les plantes comestibles, il est préférable de ne pas manger les végétaux quels qu’ils soient.

Piégeage d’animaux :

Ne partez pas à la chasse au gibier si vous n’êtes pas un chasseur aguerri. L’option la plus sure est de piéger les animaux.

Voici comment concevoir un piège pour petits animaux

  1. Rassemblez 3 branches et une pierre lourde.
  2. Découpez des encoches dans les branches.
  3. Tenez la pierre d’une main, tout en positionnant les bâtons « A » et « C ».
  4. Une fois que le poids de la pierre repose sur « A » et « C », utilisez votre main libre pour insérer et installer la branche qui servira dedétente « B ».
  5.  Lâchez prise et le piège doit être équilibré et tendu.
  6. Lorsqu’un oiseau ou un animal sera tenter de prendre l’appât, la gâchette se déclenchera et la pierre portera un coup fatal.

 

10. Se faire secourir

Gardez à l’esprit que les instructions ci-dessus sont dans le cas où vous êtes seul, perdu, et qu’il n’y a aucune chance qu’une équipe de secours vous recherche. Si vos amis et votre famille savent que vous êtes quelque part dans la forêt, l’équipe de secours arrivera.

Dans ce cas, ne vous éloignez pas de l’endroit où vous avez su que vous étiez perdu. Cela facilitera grandemenen la tâche de l’équipe de secours.

Avis de non-responsabilité : Les conseils de survie de cet article sont fournis à titre d'information uniquement. Les auteurs n'assument aucune responsabilité quant aux actions individuelles du lecteur ou à l'utilisation des informations présentées dans cette page.
Crédits photos et traduction de www.survivenature.com

Laisser un commentaire